Avez-vous assez de Vitamine D?

Bien-être janv. 13, 2020

La vitamine D favorise l'absorption du calcium et du phosphore par les intestins, puis dans la réabsorption par les reins. Indispensable à la croissance des enfants, elle assure la densité des os du squelette humain et prévient l'ostéoporose.

La recommandation qui émerge de ce rapport est qu'il est urgent de revoir nos apports en cette vitamine si précieuse. Dans cet article je vais vous aider à comprendre les conséquences d'une carence en vitamine D et de quelle manière on peut renverser cette tendance!

La vitamine D est une vitamine liposoluble organique indispensable à la santé humaine. Une grande partie de nos besoins (80%) devrait être synthétisée à partir du cholestérol sous l'action des rayonnements UVB du soleil. Je dis bien « devrait », car presque personne ne s'expose adéquatement au soleil pour en synthétiser suffisamment.

Les 20% qui restent devraient provenir de l'alimentation

La vitamine D favorise l'absorption du calcium et du phosphore par les intestins, puis dans la réabsorption par les reins. Indispensable à la croissance des enfants, elle assure la densité des os du squelette humain et prévient l'ostéoporose. Passé un certain âge, l'organisme ne synthétise plus la vitamine D aussi efficacement, alors plus on vieillit plus la supplémentation s'impose!

L'OMS recommande entre 400 et 800 UI de Vitamine D par jour pour les adultes et la moitié de cette dose chez les enfants. L'Académie de Médecine Française estime que cette quantité était trop faible et a récemment conseillé de la multiplier par deux soit entre 800 et 1600 UI par jour. Si on regarde bien les recommandations de l'Endocrine Society, les personnes avec un surplus de poids ou souffrant d'obésité auraient des besoins supérieurs en vitamine D, car la graisse corporelle retient une partie de la vitamine D et l'empêche de circuler dans le sang. Une supplémentation d'au moins 1000 UI peut également s'avérer nécessaire pour une personne âgée, une personne à peau noire ou une personne s'exposant peu au soleil.

L'épidémie à laquelle on assiste est en partie explicable par la peur croissante de l'exposition au soleil.

Les gens s'exposent de moins en moins et lorsqu'ils le font, ils utilisent presque toujours un écran solaire en crème qui freine la pénétration de rayons UVB, ce qui court-circuite complètement la synthèse de la vitamine D.


Idéalement, pour avoir un taux optimal de vitamine D, il faut une exposition de 15 minutes sur la plus grande superficie du corps possible, 3 fois par semaine. Le meilleur temps pour s'exposer est de 11h à 14h d'avril à octobre. Cette recommandation étant une moyenne, les gens à la peau plus foncée peuvent s'exposer plus longtemps. Il est important de se rappeler que toute protection solaire nuira à la synthèse de la vitamine D, pas si simple que ça de s'exposer 3 fois par semaine presque nu, 15 minutes entre 11h et 14h.

Dans les salons de bronzage

Certains rayons sont filtrés : ils ne laissent passer que des UVA et un taux réduit d'UVB (1% contre 5% au soleil). Cela suffit à synthétiser de la vitamine D, mais n'écarte pas le risque de contracter un cancer de la peau. Impliqués dans le vieillissement prématuré de la peau, les UVA détruisent le matériel génétique des cellules et provoquent à long terme d'irréparables dégâts.

Virginie G

Naturopathe qualifiée combinant science moderne et sagesse ancestrale pour offrir des outils pertinents à votre vitalité.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.