Les Cheveux et les nutriment fondamentaux pour une chevelure en Santé.

mai 27, 2020

Il faut comprendre que la santé des cheveux débutent avec une bonne santé globale en s’assurant de n’avoir tous les nutriments nécessaires pour que ceux-ci se rendent jusqu’à vos cheveux. Il y a bien certainement, des nutriments plus fondamentales pour que vos cheveux soient brillants et en santé. En voici quelques-un :

Les nutriments pour vos cheveux.

Collagène: La synthèse du collagène commence à diminuer vers l’âge de 30 ans, entraînant l’assèchement, l’affaiblissement et l’amincissement de la peau et des tissus conjonctifs qui sont plus vulnérables aux dommages. Avec le temps, la perte de fermeté et d’élasticité des tissus se traduit par l’affaissement de la peau et la formation de rides, ainsi qu’une susceptibilité accrue aux blessures et aux douleurs articulaires.

Protéines: La consommation de protéines, à chaque repas, devrait être entre 15 à 35 grammes de protéines complètes. Ce calcul varie selon votre masse musculaire et votre niveau d’exercice. Il est parfois plus difficile pour les gens végétariens d’atteindre leur niveau optimal (encore plus un défi chez les végans), tout en sachant que le ratio des acides aminées sera différent d’un végétarien à omnivore à carnivore.

Le Zinc: est un minéral nécessaire à la reproduction cellulaire. Le zinc dans les aliments de source végétale comme dans les graines de citrouilles, est moins biodisponible que le zinc dans les aliments de sources animale telles que la viande et les huîtres. Le zinc est plus difficile à absorber avec l’âge et également si vous avez une digestion lente. La digestion ralentie vient souvent d’une moins grande concentration d’acide (acide hydrochlorique /HCL) dans l’estomac.

Le Fer: l’anémie ou à ferritine basse sont souvent liés à la perte de cheveux (toujours valider avec votre médecin avant de prendre sur fer et idéalement faire des suivis sanguins, car cela peut s’accumuler)

Vitamines B : beaucoup des vitamines du groupe B sont impliquées pour faire pousser les cheveux. Certains médicaments augmentent le besoin de vitamines du groupe B dans le corps. Ce groupe de vitamines est « brûlé » plus rapidement en cas de stress. Certaines compagnies sur le marché vendent de la B9 artificielle.

Les éléments qui peuvent affecter votre santé capillaire

Le Stress : Le stress est responsable de bloquer plusieurs fonctions de l’organisme, il débalance le cortisol, vos hormones sexuelles, les fonctions de votre glande thyroïde ainsi que l’absorption des nutriments en diminuant l’acide gastrique.

Inflammation / malabsorption intestinale : Que ce soit par la prise accrue d’antibiotique, la sensibilité au gluten, le manque d’acide chlorhydrique ou d’enzymes digestives, la présence d’irritants pour la muqueuse.. Une inflammation au niveau de l’intestin diminue inévitablement l’absorption des nutriments.

Lipides :: Des bons gras sont essentiels pour des cheveux en santé, donc consommer des noix, des bonnes huiles végétales quotidiennement. Mais pour cela, il vous faut une digestion adéquate, acide chlorhydrique et bile de qualité!

Métabolisme d’hormones : Leur métabolisme se fait dans le foie. Différentes hormones ont des effets différents. L’équilibre hormonal féminin est parfois le problème, mais vous devez regarder quelle localisation est la perte? Est-ce que c’est égal partout ou est-ce plus à l’avant et à l’arrière typique de la « calvitie masculine »?

Problèmes de thyroïde : la thyroïde est comme votre coordinateur du métabolisme. Une TSH élevée ou une fluctuation telle que constatée dans la maladie de Graves ou d’Hashimoto est souvent liée à des problèmes de cheveux, ongles, et de la peau. Une TSH normal ne signifie pas nécessairement optimal. Beaucoup de spécialistes recommandent une TSH entre 0,5 et 3. Parfois, la thyroïde nous demande simplement de nous détendre davantage (réduire le stress/cortisol) et de manger de meilleurs aliments riches en nutriments, comme par exemple le sélénium qui l’aide à se réguler.


Références

https://www.drsmithnd.com/hair-loss-treatment

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6380979/

1α,25-dihydroxyvitamin D3 modulates the hair-inductive capacity of dermal papilla cells: therapeutic potential for hair regeneration. Aoi N, Inoue K, Chikanishi T, Fujiki R, Yamamoto H, Kato H, Eto H, Doi K, Itami S, Kato S, Yoshimura K.Stem Cells Transl Med. 2012 Aug;1(8):615-26. doi: 10.5966/sctm.2012-0032. Epub 2012 Jul 27.PMID:23197867

Human hair growth enhancement in vitro by green tea epigallocatechin-3-gallate (EGCG). Kwon OS, Han JH, Yoo HG, Chung JH, Cho KH, Eun HC, Kim KH.Phytomedicine. 2007 Aug;14(7-8):551-5. Epub 2006 Nov 7.PMID:17092697

Hair follicle expression of 1,25-dihydroxyvitamin D3 receptors during the murine hair cycle. Reichrath J, Schilli M, Kerber A, Bahmer FA, Czarnetzki BM, Paus R.Br J Dermatol. 1994 Oct;131(4):477-82.PMID: 7947199

Copper and the synthesis of elastin and collagen.Harris ED, Rayton JK, Balthrop JE, DiSilvestro RA, Garcia-de-Quevedo M. Ciba Found Symp. 1980;79:163-82.PMID:6110524

https://www.lanaturopathemoderne.com/des-cheveux-de-super-hero-ca-mange-quoi/

Virginie G

Naturopathe qualifiée combinant science moderne et sagesse ancestrale pour offrir des outils pertinents à votre vitalité.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.