Les nutriments déficients dans le syndrome de fatigue chronique.

Bien-être mai 28, 2019

Le syndrome de fatigue chronique (SFC), aussi appelé encéphalomyélite myalgique n'est pas le fruit de l'imagination, mais bien une réelle maladie qui se caractérise par une fatigue constante nuisant au fonctionnement quotidien des personnes atteintes.

Le SFC est encore mal compris, mais nous faisons maintenant le lien avec certaines infections (tel le virus d'Epstein Barr) et l'éclosion de la maladie.

C'est une maladie qui n'est pas toujours visible aux yeux de l'autre et peut ressembler à d'autres maladies comme la sclérose en plaque, certaines pathologies cardiaques, la dépression ou encore, d'autres maladies neurologiques. Le diagnostique du syndrome de fatigue chronique est souvent élucidé après avoir exclu les autres causes probables.

Une étude récente publié en janvier 2019, dans Biomedicine & Pharmacotherapy a démontré le rôle de certains nutriments, si déficients, dans la symptomatique de la maladie.

Conclusion, les gens atteints du syndrome de fatigue chronique sont en carence de 10 principaux nutriments.

1. Vitamine C

C'est bien démontré que la vitamine C est un puissant antioxydant, permet de favoriser le bon fonctionnement de l'immunité, diminue l'inflammation, participe à la santé des vaisseaux sanguins et favorise la prévention des dommages du stress oxydatif.

2. Magnésium

Une déficience en magnésium est associé à plusieurs pathologies, icompris le syndrome de fatigue chronique. Les patients traités avec un supplément de magnésium voit leurs niveaux d'énergie s'améliorer, leurs états émotionnels s'harmoniser et leurs douleurs diminuer.

3. Sodium

L'instabilité de la pression artérielle est fréquente chez les gens atteints du syndrome de fatigue chronique, donc le simple fait de boire beaucoup d'eau et d'ajouter une pincée d'un bon sel de mer à nos plats permet de favoriser la régularité hydrique.

4. Complexe B

Les vitamines du groupe B sont essentielles pour favoriser la santé neuronale, assurer un bon niveau d'énergie et permettre la réparation des dommages cellulaires. Des études ont démontrés que les patients atteints dy SFC ayant reçu un supplément de vitamine B voyait leurs fatigue et leurs troubles du sommeil diminués.

5. CoQ10

Dans chacune de nos cellules, il y a des mitochondries, responsable de la production d'énergie, c'est le moteur qui fait fonctionner la machine. Chaque cellule a besoin du coenzyme Q10 pour fabriquer l'énergie essentielle à leur fonctionnement. Le coq10 est le catalyseur qui permet au mitochondrie de faire leurs travails. Des études ont démontrés l'évidence que les personnes atteintes du syndrome de fatigue chronique possèdent des mitochondries dysfonctionnelles. Une carence en coq10 augmente la fatigue, les risques de pathologies cardiovasculaires et de troubles cognitifs.

6. L-Carnitine

Cet acide aminé est essentiel pour la production d'énergie au niveau mitochondrial et semble être déficient dans l'organisme des gens atteints du SFC.

7. L-Tryptophane

Une carence en tryptophane peut être dû par un désordre génétique, mais aussi par la présence d'un syndrome de malabsorption, de surcroissance bactérienne, d'intolérance alimentaire ou encore, de maladies intestinales.

8. Zinc

La concentration de zinc semble être plus faible chez les gens atteints du syndrome de fatigue chronique qui corrèle avec une augmentation de l'inflammation, ainsi qu'une déficience dans la voie d'activation des cellules T immunitaire. D'où l'importance de consommer des antioxydants et de prendre un supplément de zinc s'il y a présence du SFC.

9. Acide folique

Une mutation génétique de l'enzyme MTHFR semble être plus présente dans les gens atteints du syndrome de fatigue chronique. Cette mutation cause une augmentation d'homocystéine étant impliqué dans les maladies inflammatoires, cardiovasculaires. S'il est donc, impossible d'utiliser correctement cette enzyme, il est recommandé d'utiliser des formes méthylés d'acides foliques ou de vitamine B12 de type méthyl-folate et méthyl-cobalamine.

10. Acides gras essentiels

La présence d'oméga-3 dans l'alimentation et/ou en supplémentation permet de réduire les voies de l'inflammation. Une carence a belle et bien été observé chez les gens atteints du syndrome de fatigue chronique, jouant donc un rôle direct dans la physiopathologie de la maladie.


Références :

Qian L, Pan N, Gong J. [Change of NOS activity in hypoxia and cold-induced blood vessels damage and its biological significance]. Zhonghua yu fang yi xue za zhi [Chinese journal of preventive medicine]. Jan 2001;35(1):57-60.

Bryer SC, Goldfarb AH. Effect of high dose vitamin C supplementation on muscle soreness, damage, function, and oxidative stress to eccentric exercise. International journal of sport nutrition and exercise metabolism. Jun 2006;16(3):270-280. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16948483

Werbach MR. Nutritional strategies for treating chronic fatigue syndrome. Alt Med Rev 2000;5:93-108. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10767667

Ali M. Ascorbic acid reverses abnormal erythrocyte morphology in chronic fatigue syndrome. Am J Clin Pathol 1990;94:515.Abstract #117.

Kuratsune H, Yamaguti K, Takahashi M, Misaki H, Tagawa S, Kitani T. Acylcarnitine deficiency in chronic fatigue syndrome. Clin Infect Dis 1994;18(supplement 1):S62-S67. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8148455

Plioplys AV, Plioplys S. Serum levels of carnitine in chronic fatigue syndrome: clinical correlates. Neuropsychobiology 1995;32:132-138. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8544970

Plioplys AV, Plioplys S. Amantadine and L-carnitine treatment of chronic fatigue syndrome. Neuropsychobiology 1997;35:16-23. doi: 10.1159/000119325

Blankfield A, A Brief historic overview of clinical disorders associated with tryptophan; The relevance to chronic fatigue syndrome (CFS) and fibromyalgia (FM). International Journal of Tryptophan Research. 2012; 5: 27–32. doi: 10.4137/IJTR.S10085

Maes M, Mihaylova I, Leuris JC, In chronic fatigue syndrome, the decreased levels of omega-e poly-unsaturated fatty acids are related to lowered serum zinc and defects in T cell activation. Neuro Endocrinol Lett. 2005 Dec;26(6):745-51. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16380690

Myhill S, Booth NE, McLaren-Howard J, Chronic fatigue syndrome and mitochondrial dysfunction. Int J Clin Exp Med (2009) 2, 1-16. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2680051/

"

Virginie G

Naturopathe qualifiée combinant science moderne et sagesse ancestrale pour offrir des outils pertinents à votre vitalité.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.