La nourriture d’aujourd’hui et l’impact sur la santé.

Alimentation mai 29, 2020

Vous adoptez une saine alimentation, mais la fatigue vous assaille tout de même? Bien que vous fassiez le plein de fibres et que vous avaliez des litres d’eau, vous souffrez toujours de constipation? Puis il y a la cardiopathie qui court dans votre famille et vous doutez de faire tout en votre pouvoir pour l’éviter?

Alors voilà, nous avons mis le doigt dessus : il s’agit des trois principaux soucis de santé qui nous sont exprimés continuellement et en vérité, le comportement des gens n’est pas en cause.

Le problème, c’est plutôt ce que subissent les aliments qu’ils ingèrent. L'évolution des pratiques agricoles, l’appauvrissement du sol et la sur-utilisation des pesticides et des engrais artificiels ont fait en sorte que les aliments que nous consommons sont bien moins nourrissants que ceux que mangeaient nos grands-parents. Qu’est-ce que cela signifie? Tout simplement que même la plus saine des alimentations peut comporter des lacunes nutritionnelles, ce qui risque de nuire à certains processus qui se déroulent dans notre organisme et (sans doute particulièrement) à notre degré d’énergie, à notre digestion et à notre santé cardiaque.

Voilà pourquoi Sam Graci, au cours de la mise au point de greens+, a travaillé sans relâche pour examiner à fond chacun des ingrédients qui allaient composer la formule. Son objectif était clair : en prenant une mesure de greens+, chaque question de santé et chaque lacune nutritionnelle causée par les aliments d’aujourd’hui devaient se trouver résolues.

L’un des principaux ingrédients de greens+ est l’herbe de blé, une herbe céréalière riche en chlorophylle cultivée à partir de la graine de blé. Ce super-aliment puissant, exerçant des effets étonnants sur la santé, pourrait bien contribuer à dissiper les trois principales doléances en matière de santé exprimées au sein de notre société.

L’énergie

L’herbe de blé est l’une des meilleures sources de chlorophylle, la molécule même qui fait en sorte que les plantes sont vertes. Sur le plan de la structure, la chlorophylle est très semblable à l’hémoglobine (la molécule vectrice de l’oxygène dans nos globules rouges). En effet, elle s’en distingue par un seul aspect : son centre est constitué d’une molécule de magnésium plutôt que d’une molécule de fer. La structure de la molécule de magnésium est reconnue pour en faire un agent de production sanguine qui augmente la mise à profit de l’oxygène dans notre corps. De fait, les personnes qui démarrent leur journée en consommant de l’herbe de blé ont fait état d’une énergie, d’une résistance et d’une endurance accrues.

En outre, l’herbe de blé concourt à la purification du foie et à la neutralisation des toxines nocives qui peuvent embourber notre corps, ce qui entraîne une sensation de léthargie et de mollesse. Mais quand nous parvenons à stimuler notre foie et à éliminer les toxines de notre organisme, notre corps ainsi libéré travaille plus efficacement en nous donnant l’énergie dont nous avons besoin pour nous adonner aux activités que nous aimons après nous être acquittés de nos obligations.

La santé digestive et intestinale

La santé de notre système digestif est cruciale pour notre santé globale. Pourtant, le fait que nous soyons si nombreux à subir des brûlures d’estomac et de la constipation ou même à souffrir du syndrome du côlon irritable indique clairement que quelque chose cloche.

Mais encore une fois, la riche teneur en chlorophylle de l’herbe de blé vient à la rescousse, nous procurant une quantité exceptionnellement élevée de magnésium, et cela, dans une seule petite mesure. De fait, le magnésium est aussi connu comme le « minéral antistress de la nature » qui détend les muscles du squelette et du tractus digestif. Non seulement cela contribue-t-il à maintenir l’ouverture des intestins, mais aussi à y attirer l’eau, ce qui y favorise le mouvement interne et par ricochet, le maintien d’un bon état de santé global.

L’efficacité de l’herbe de blé lorsqu’il s’agit de faire obstacle à la prolifération de bactéries nocives dans notre corps a aussi été prouvée. L’omniprésence de « mauvaises » bactéries va souvent de pair avec l’inflammation, les troubles digestifs, les allergies et une déficience de la digestion. Éliminer ce risque qui plane et soutenir la croissance de nos « bonnes » bactéries pourraient donner lieu à une amélioration spectaculaire de notre santé digestive.

La santé cardiaque

La cardiopathie est l’une des principales causes de décès au Canada, et chacun sait qu’elle est très étroitement liée aux choix alimentaires et comportementaux que font les gens.

Le magnésium, notre bon vieux minéral antistress, contribue à la détente des vaisseaux sanguins et à l’abaissement de l’hypertension artérielle à la source d’une grande part des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

Il a aussi été démontré que l’herbe de blé bloque l’absorption du cholestérol par l’organisme, ce qui soutient une saine cholestérolémie et prévient l’apparition de l’athérosclérose.

La chlorophylle contient aussi du superoxyde dismutase (SOD), une protéine contenant du cuivre présente dans les globules rouges parvenus à maturité, laquelle agit en combattant puissamment les radicaux libres. D’ailleurs les atteintes qu’ils causent, si elles ne sont pas prises en charge, contribuent pour beaucoup à l’apparition de la cardiopathie. En effet, les tissus endommagés par ceux-ci peuvent provoquer une inflammation chronique qui multiplie les risques de cardiopathie, de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux.

Virginie G

Naturopathe qualifiée combinant science moderne et sagesse ancestrale pour offrir des outils pertinents à votre vitalité.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.