Allergies croisées : quels sont les causes, les risques et les symptômes ?

allergie 16 août 2022

Les allergies croisées sont dues à la présence des substances qui ont une structure chimique similaire. Par exemple, une personne allergique au lait de vache peut également réagir négativement aux produits laitiers de chèvre, car ces deux produits contiennent des protéines identiques en nature, mais sur des brins d'acides aminés différents !

Ainsi, la présence de structure très voisine dans des substances comme les poils d'animaux, les pollens, les aliments peut entraîner des allergies croisées.

On parle d'allergie croisée lorsqu'une personne a une réaction allergique à un aliment parce qu'elle est également allergique à une plante ou à un pollen apparenté à cet aliment. Par exemple, une personne allergique au pollen de bouleau peut également avoir une réaction aux pommes et autres fruits de la même famille botanique que le bouleau.

Les allergies croisées sont donc causées par les protéines des aliments dont la structure est similaire à celle des protéines des pollens ou des plantes auxquels ces personnes sont allergiques. Car, lorsque ces protéines pénètrent dans l'organisme, elles déclenchent une réponse immunitaire similaire à celle observée dans les cas d'allergies aux pollens ou aux plantes. Cela peut entraîner des démangeaisons aux yeux, des éternuements, de l'urticaire et quelquefois d'autres symptômes plus graves.

Les allergies croisées sont fréquentes et peuvent être très gênantes pour les personnes qui en sont atteintes tout comme toutes les allaergies d'ailleurs. Elles peuvent aussi parfois se manifester par des symptômes respiratoires, cutanés ou digestifs.

Les allergies croisées entre les pollens et certains aliments

Plusieurs études montrent que les allergies croisées peuvent subvenir entre les pollens ou entre les aliments de même nature ou entre les aliments et les pollens. On peut détecter par exemple des allergies croisées entre deux types identiques d'acariens ou de pollen. Mais on rencontre le plus souvent des allergies croisées entre les fruits ou les légumes et le pollen.

Les allergies croisées au pollen de bouleau

Les allergies au pollen de bouleau sont relativement courantes et peuvent être responsables d'autres types d'allergie avec d'autres arbres ou plantes. Par exemple, les personnes allergiques au pollen de bouleau peuvent également être allergiques à l'aulne, au noisetier ou au verruqueux. Les personnes allergiques au pollen de bouleau peuvent aussi être allergiques à certains fruits, comme les pommes, les cerises, les prunes et les poires. Dans certains cas, les allergies au pollen de bouleau peuvent même conduire à une allergie aux carottes !

Bien que la cause exacte des allergies au pollen de bouleau soit inconnue, on pense qu'elles sont provoquées par une réaction aux protéines contenues dans le pollen de l'arbre.

Les allergies croisées entre aliments non similaires

On parle d'allergie croisée entre aliments non similaires lorsque l'on est allergique à un aliment et que l'on découvre que l'on est également allergique à un autre aliment qui n'a rien à voir avec le premier. Par exemple, si vous êtes allergique aux cacahuètes, vous pourriez être surpris de découvrir que vous êtes également allergique aux graines de sésame. On pense que ces allergies se développent à la suite d'un mimétisme moléculaire, c'est-à-dire que les protéines d'un aliment sont suffisamment similaires aux protéines d'un autre aliment pour que le système immunitaire soit confus et réagisse aux deux comme s'ils étaient identiques. Par exemple, une personne qui est allergique aux crevettes peut également être allergique au crabe. Une personne qui est allergique aux arachides peut également être allergique au soja. Les crustacés et les noix sont aussi des exemples d'aliments non similaires pouvant provoquer des allergies croisées chez une personne. Ces deux types d'aliments ne sont généralement pas liés, mais ils peuvent tous deux provoquer une réaction allergique chez certaines personnes. Il est vrai que les allergies croisées entre des aliments sans rapport peuvent être frustrantes et déroutantes, mais il est important aussi de se rappeler que votre corps essaie simplement de vous protéger contre ce qu'il perçoit comme une menace.

Les allergies croisées entre aliments similaires

Les allergies croisées entre aliments similaires sont dues à la similitude des protéines présentes dans ces aliments. Par exemple, une personne allergique aux cacahuètes peut également être allergique à d'autres légumineuses comme le soja et les lentilles, car elles présentent des similitudes dans leurs séquences protéiques. Mais une personne allergique aux noix ne sera pas nécessairement allergique à d'autres types de noix, car elles ont des séquences protéiques différentes.

Les patients qui souffrent d'allergies alimentaires (arachides, etc.) présentent aussi des réactions plus graves à certains aliments, comme les noix et les fruits. Les noix ne font pas partie de la famille des arachides, mais étant donné que certains aliments de la famille des noix ( la noix de cajou, les noix du Brésil, les noisettes, les noix de Grenoble, les pacanes, etc. ) peuvent aussi contenir les arachides alors les patients allergiques aux arachides ont également une probabilité élevée d'être allergiques aux autres fruits et légumes de la famille des noix. Il doivent donc éviter les noix autant que les arachides. De même, les patients allergiques aux fruits ont une forte probabilité d'être aussi allergiques à certains légumes. Ainsi donc les protéines du lait de vache, de chèvre, de jument et d'ânesse présentent une allergénicité croisée dans 70 % des cas selon plusieurs études. Les personnes souffrant d'une allergie au latex présenteront une réaction croisée de 50 % lorsqu'elles mangeront des aliments contenant des protéines d'origine végétale telles que celles que l'on trouve dans les bananes, les avocats, les châtaignes et les kiwis. De la même manière si vous êtes allergique aux crevettes, vous pouvez également être allergique au homard ou au crabe, car ils font tous partie de la même famille de crustacés.

Les allergies croisées entre pollens et aliments

Les allergies croisées entre pollens et aliments sont moins fréquentes, mais elles existent. Par exemple, les personnes allergiques au pollen de bouleau peuvent également être allergiques aux pommes et aux noisettes, car ces fruits contiennent des protéines similaires à celles du pollen de bouleau. Certaines personnes souffrent d'allergies croisées entre des aliments non apparentés. Par exemple, une personne allergique à l'herbe à poux peut aussi être allergique à la camomille, et une personne allergique au latex peut aussi être allergique aux bananes.

Les allergies croisées entre pollens

Une allergie croisée au pollen est une réaction allergique à un aliment qui n'est pas normalement associé à une réaction allergique. Par exemple, une personne allergique au pollen de bouleau peut également avoir une réaction aux pommes, car les protéines du pollen de bouleau et celles des pommes sont similaires.

Si vous êtes allergique à un pollen de graminées, vous êtes susceptible d'être allergique à d'autres types de pollens de graminées.

Les allergies croisées entre pollens et aliments

Les allergies croisées entre pollens et aliments sont moins fréquentes, mais elles existent. Par exemple, les personnes allergiques au pollen de bouleau peuvent également être allergiques aux pommes et aux noisettes, car ces fruits contiennent des protéines similaires à celles du pollen de bouleau.

Les personnes allergiques au pollen peuvent présenter des allergies croisées lorsqu'elles consomment certains aliments. Par exemple, les personnes allergiques aux bétulacées (bouleau) développent souvent une allergie orale après avoir consommé des fruits crus de la famille des rosacées, comme les pommes et les poires, les kiwis et certains oléagineux, notamment les amandes et les noisettes.

Le signe le plus courant d'une allergie au pollen est le syndrome oral avec démangeaisons et gonflement autour de la bouche, des douleurs aux lèvres lors de l'ingestion. Si vous avez également des réactions lorsque vous mangez des fruits ou des légumes crus provenant d'espèces végétales qui partagent un cycle de pollinisation similaire à celui de votre allergène primaire, il peut s'agir d'une sensibilité croisée également !

Les allergies croisées aux animaux

Une personne allergique aux chats peut également réagir négativement lorsqu'elle est exposée à des chiens, des rongeurs, des chevaux et d'autres animaux. Une personne allergique aux acariens peut avoir des réactions aux crevettes, aux huîtres ou aux calamars.

Les allergies croisées à certains aliments

Voici un tableau des combinaisons des aliments pouvant entraîner des allergies croisées:

  • Crevette et crabe, homard
  • La noix du Brésil et la noisette et la noix d'acajou
  • Les crevettes et les crabes
  • Blé et orge, seigle
  • Arachide et soja, pois, lentilles, autres fruits à coque
  • Lait de vache et lait de jument et de chèvre
  • Poissons et autres poissons
  • Melon et banane, avocat
  • Sésame et noisette, kiwi, autres graines
Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.